Voyages d'Andersen : Lübeck




« Ici, parmi ces maisons aux pignons pointus, ces ruelles étroites et le souvenir des temps anciens qui jette sur toutes choses un voile d’histoire, on se croit transporté des siècles en arrière. » Ces mots, c’est Hans Christian Andersen qui les a écrits en 1831. Ils sont extraits de  Voyages  de H.C. Andersen, éditions Riveneuve, traduit par Michel Forget.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Minsk

Pripiat, le parc d'attraction (5)

Bloqué à Goudagaye