Pripiat, la maternité (9)


La maternité et la polyclinique sont comme la plupart des constructions de la ville difficilement accessibles tant la végétation s’est développée. C’est à la polyclinique que sont arrivés les pompiers irradiés lors de leur intervention à la centrale de Tchernobyl. Je me remémore le prologue de  La Supplication de Svetlana Alexievitch quand la jeune femme démarre le terrible récit de la lente agonie de son mari pompier.

Le lieu est particulièrement sinistre du fait du délabrement et de l’obscurité qui y règnent. Mon souci est d’éviter les gouttes d’eau potentiellement contaminées tombant des plafonds et provenant des infiltrations. Après deux jours passés à errer dans cet environnement hostile, la peur d’une contamination grandit. Bien que passant les portiques de détection  pour me rendre à la cantine de la centrale ou pour retourner le soir à Slavoutitch, je m’interroge. Est-ce que les équipements de mesure sont correctement étalonnés ? Ne les aurait-on pas réglés trop bas pour ne pas inquiéter le personnel ? Est-il raisonnable de rester ici ? Petit à petit la psychose me gagne. Si la ville est interdite c’est qu’il y a danger. La radioactivité ne se voit pas, ne se sent pas, elle est silencieuse et agit insidieusement, sournoisement pour vous ronger de l’intérieur.

L’hôpital est construit selon un schéma classique. Un long couloir central donne d’un côté et de l’autre, accès à des locaux techniques, salles d’opérations, salles d’accouchements. Quelques scialytiques ont survécu à la dévastation dans les salles d’opérations. Des tables d’examens gynécologiques se trouvent dans plusieurs pièces. Des lits métalliques laissent deviner la nursery.

Dans une salle de soins, une armoire à médicaments et parmi le désordre sur les étagères, des ampoules injectables au contenu encore cristallin, quelques millilitres de pureté dans un monde en décomposition. Dans les étages supérieurs, on retrouve le couloir central desservant cette fois les chambres des mamans. Vingt ans auparavant naissaient près de 1000 nouveau-nés par an dans cette maternité.

Commentaires

123? a dit…
Welcome to join China Service Mall Adsense Union
Earn money for your own website

China Service Mall http://www.at0086.com ,the biggest China Service Reservation Center in the world. Provided 2 0, 00 0,000 registered members with the best reservation service.

1, Easy to join
If your website is up to the standard of our Union, we will pass your apply in 24 hours. Then you can join our Adsense Union.
2, Big payback
We can give you big payback if you join us, we give more money than the present Adsense Unions.
3, Easy to earn money
People come to our site and give a reservation by click the advertisement on your site; we will give you much money. For every 100 effective reservations we will pay you 60 US dollars. When the total reservations reach 500, we will pay you extra 100 US dollars as rewards. More and more preferential policy expects your participation.
4, Convenient management Background
You can see the proceeds of each time and it is clearly visible in your convenient management background. We can ensure your benefits.
5, Good reputation
We have high reputation of our union; any of you can be relieved to join.

If you are interested in our Adsense Union, please click http://adsense.at0086.com to register your account.

Any other questions please contact
Miss Wu Yingying
Marketing Department
China Service Mall http://www.at0086.com
MSN:ciwufeibiwu@hotmail.com
Email: ying@chinaservicemall.com

Posts les plus consultés de ce blog

Minsk

Pripiat, le parc d'attraction (5)

Bloqué à Goudagaye